La compagnie de théâtre
La compagnie de théâtre Éclats Rémanence est née à Paris en 2008

Les créations de la compagnie Eclats Rémanence témoignent toutes du désir de questionner l’inconscient, individuel et social, à travers une recherche formelle sans cesse renouvelée. Elle a ainsi abordé le soliloque, le dialogue, l’écriture de plateau, la musique, la pièce radiophonique, le poème en prose, le journal intime, la comédie grotesque, le théâtre invisible, la zoomorphie…

Eclats Rémanence est née à Paris en 2008 à l’initiative de Jean-Noël Dahan, à l’occasion de son spectacle Chute en hauteur (spectacle consacré au thème du dépassement de l’échec, et représenté au Théâtre Nanterre-Amandiers en 2008 ainsi qu’au Théâtre de l’Opprimé en 2010).

La compagnie tisse à partir de 2010 un partenariat avec le Conseil Général du Tarn. Celui-ci co-produit alors Le Cahier Vert (Maurice de Guérin), un spectacle label «Rue du Conservatoire», représenté au Château-Musée du Cayla en 2010 ainsi qu’à l’Atelier du Plateau (Paris) en 2011. Le Conseil Général du Tarn co-produit également Le Centaure (Maurice de Guérin) représenté au Château-Musée du Cayla en 2011.

Notre dernière création s'appelle La Rimb (d'après Xavier Grall), un spectacle label «Rue du Conservatoire», label sélection "Printemps des Poètes", programmé en 2012 au Lucernaire (Paris) ainsi qu’aux Célestins - Théâtre de Lyon, avec le soutien de la Mairie de Paris, du Théâtre Nanterre-Amandiers et d'ARCADI dans le cadre des Plateaux Solidaires. Ce spectacle a été repris en 2014 lors de la Biennale Internationale de poésie de Charleville-Mézières, en 2015 à l'Archipel de Fouesnant-lès-Glénan, au Festival du Pont du Bonhomme à Lanester, au Centre Culturel Bravo de Royan et en 2017 au Plateau 31

La compagnie prépare actuellement un nouveau spectacle initulé Tu devras bien un jour raconter la vérité à quelqu'un, une écriture de plateau consacrée au thème de la libération, au fait de devenir soi-même. La première mouture du projet s'appelait Une souris grise, et a été présentée et/ou répétée au CNSAD, à la SACD,  au Théâtre Nanterre-Amandiers, au Plateau 31 de Gentilly et à Gare au Théâtre. Suite à une résidence d'essai au Centquatre-Paris, les premières présentations de cette seconde mouture ont eu lieu au Théâtre de l'Opprimé en novembre 2016.